Catégories
Non classé

Vergnies : devoir de mémoire 9, 10 et 11 septembre

Archive personnelle musée Caen

Le Comité de Mémoire de Froidchapelle a été officiellement créé, il y a environ 2 ans à l’initiative d’Alain Vandromme, le bourgmestre. Dès l’appel lancé, de nombreuses personnes se sont montrées intéressées. Le Comité de Mémoire regroupe actuellement une petite vingtaine de personnes. Le but de ce Comité est de ne pas oublier ce qu’il s’est passé dans la région durant les deux guerres mondiales. Mais également de commémorer et de se rappeler ceux qui se sont sacrifiés pour notre liberté. Les activités n’ont pas pour but de célébrer bêtement la guerre et tout ce qui s’y rapporte (hommes, véhicules, matériels, histoires,…) mais également de faire participer les villageois et de rencontrer les enfants des écoles pour leur expliquer ce qu’il s’est passé et transmettre un message de paix.

Vergnies
Archive : Commémoration Vergnies
Archive : commémoration Erpion
Archive Commémoration Boussu-lez-Walcourt

Les activités organisées.
L’entité de Froidchapelle compte 5 villages. Chaque année à la même date, soit le deuxième week-end de septembre (9-10-11/09 cette année), un village accueille une commémoration. L’année passée, elle s’est déroulée à Erpion. L’année prochaine à Boussu-lez-Walcourt.

Une semaine chargée à Vergnies.
L’installation du site avec le montage des tentes commence le 5 septembre. Le 7 septembre, les écoles de Renlies, Barbençon et Solre-Saint-Géry seront accueillies sur le camp. Le lendemain les écoles de Cerfontaine et vendredi les écoles de Froidchapelle. En plus de toutes les informations historiques cette dernière aura le privilège de pouvoir faire le trajet entre leur école et le camp en véhicule d’époque. Souvenirs que ces chères petites têtes blondes apprécieront. 

Photo archive personnelle

Activités à l’intention du public.
Vendredi soir, le camp est ouvert au public avec déjà quelques activités. Il en sera de même tout au long du week-end. Camps d’époque (américain et allemand), des véhicules et du matériel, des expositions sur le camp mais aussi dans l’église du village, un stand photo ainsi que la présence d’un dessinateur, les vestiges d’une tour d’observation allemande sur le terrain sur lequel se déroule les festivités, inauguration de monuments, grimage pour les enfants, petit son et lumière le soir, patrouilles et embuscades, scènes de vie dans un hôpital de campagne américain, balade mémorielle, restauration sur réservation et petite restauration, buvette, un gîte pour les personnes qui veulent rester sur place mais qui n’ont pas de tente…Bref, de quoi passer un bon moment en famille ou entre amis.

Programme complet :

Friday, September 09, 2022

04 :00 pm : Ouverture du camp au public

05 :00 PM : Dévoilement du panneau didactique « Tour de VERGNIES »

06 :30 pm : Souper

07 :30 pm : Scènes de vie dans un hôpital de campagne US

08 :00 pm : Animation « Tour allemande »

08 :00 pm : Droping de nuit, marche et infiltration

Saturday, September 10, 2022

09:00 Am : Ouverture du camp au public et lever des couleurs US

10:00 am : départ de la balade mémorielle des véhicules d’époque

11:00 am : sur le camp : scènes de vie hôpital de campagne

11:45 am : hommage au 23 -ème r.t. algérien (durant la balade)

12:00 am : rentrée au camp du convoi mémoriel

00:30 – 01:30 pm : dîner

01:45 pm : saynète blessé dans le village

02:15 pm : scène de vie hôpital de campagne

03:15 pm : saynète d’arrestation par les allemands avec blessé au gîte

03:30 pm : scène de vie hôpital de campagne

04:15 pm : patrouilles en jeep dans le village

06:00 – 07:30 pm : souper

07:30 pm : saynète + scène de vie hôpital de campagne

08:30 pm : son et lumière : passage de bombardiers et vie à la « tour d’observation »

09:00 pm – 01:00 am : glenn miller en nocturne

Sunday, September 11, 2022

09:00 am : Ouverture du camp au public et lever des couleurs us

09:00 – 12:00 am : bourse d’échange

10:45 am : départ du convoi pour le village

11:00 am : inauguration de la stèle du souvenir suivi du vin d’honneur au gîte

00:45 – 01:45 pm : dîner

01:45 pm : saynète escarmouche avec blessé + scène de vie hôpital de campagne

04:30 pm : défilé de la libération dans le village pour clôturer le camp

Infos complémentaires  : François Lemaire,  0476/24.18.28

Catégories
Non classé

Le savoir-faire Belge.

Le soleil a du mal à percer la grisaille installée depuis quelques semaines sur la Belgique.
Qu’à cela ne tienne, je vous invite à prendre un bol de soleil en allant visiter le pavillon belge à l’occasion de l’Exposition Internationale de Dubaï. Un bel exemple du savoir-faire belge pour construire « The green Arch » sous des conditions climatiques … très peu accueillantes.

Catégories
Non classé

Féeries chevrotines.

Rue Montjumont

Le concours des Fééries Chevrotines est lancé !
De quoi s’agit-il ?
Le principe du concours est bien évidemment de décorer façade, jardin ou maison.
Cela fait, vous envoyez une photo à La Confrérie de la Gâte d’Or via sa page Facebook.
Tous les clichés seront publiés n’oubliez pas vos nom, prénom et adresse postale.
Une compilation de ces photos sera accessible dans un album sur la page de la Confrérie pour que vous puissiez voter pour la « façade la plus féérique » de Sivry.

Les votes seront clôturés le 23 décembre à 12h et le 24 décembre à 10h, les trois photos ayant reçu le plus de « like » seront élues « Maisons les plus féeriques de Sivry ». Elles recevront leur lot dans les jours qui suivent.

Le but de la Confrérie est de rendre le village convivial en cette période.
Si beaucoup de participants se manifestent, ils seront répertoriés sur une carte pour proposer… une promenade le long des féeries chevrotines.

Catégories
Non classé

White Tuesday.

On entend beaucoup parler du Black Friday dans le monde du commerce. Malheureusement avec cette peste de Covid 19, ce ne sont pas des vendredis noirs, mais des mois noirs que les commerçants ont connus en 2020. Tout le monde a encore en tête les drames que cette épidémie a engendré, les décès et malheureusement … suicides.
Pourtant le commerce n’a pas l’air d’en souffrir, la Poste n’a jamais connu une telle effervescence avec une distribution de 600.000 colis par JOUR !
Les seuls commerçants à souffrir de ce tsunami commercial, ce sont les petits commerces de proximité qui ont dû … fermer boutique !
Ce 1er décembre, une éclaircie pointe avec la réouverture de certains négoces. Malheureusement beaucoup restent sur le carreau et ont besoin d’une assistance vitale de la part de notre pouvoir, qu’il soit fédéral, régional, provincial ou même communal.
Cela fait une multitude d’élus qui en principe ont un pouvoir de décision. Et oui, des décisions ont été prises. Dans le domaine de la prévention, un staff fait tout ce qu’il peut pour inculquer les recommandations élémentaires de protection individuelles et collectives.

Dans le domaine des aides financières malgré les nombreux discours, peu de commerçants sont aidés efficacement, 70% des commerces fermés n’ont pas encore reçu d’aide.

Petite parenthèse, à propos de nos politiciens, je vous renvoie à la fables de La Fontaine qui faisait allusion au ramage et au plumage et qui trouve une belle illustration de ce qui se passe actuellement mais, malheureusement ce n’est pas
une … fable

Quoi qu’il en soit, pour ceux qui pourront ouvrir ce mardi 1er décembre, le public a un rôle à jouer en privilégiant les achats de proximité aux dépens de ces ogres Amazone et consorts pour que ce mardi soit un mardi blanc synonyme d’espoir !

 

Catégories
Non classé

La science vulgarisée avec Strange

Strange est un magazine français de bande dessinée publié de janvier 1970 à mars 1998 par les éditions Lug, puis par les éditions Semic, d’abord en petit format puis au format BD. Le trimestriel reprenait des histoires et des personnages de comics des publications américaines Marvel Comics.

Strange à la rescousse !

Strange commence sa carrière éditoriale en petit format, et alterne, une page sur deux, une bichromie verte ou rouge en complément du noir et blanc. Le sommaire de la revue comprend une pagination permettant d’accueillir plusieurs épisodes. Après dix numéros, la revue passe au format 17 x 24 cm, qui est plus proche du format d’origine, et adopte définitivement la couleur. La revue contenait également par moments des posters détachables, mais aussi des articles de sensibilisation à la science.

C’est ainsi que le numéro 5 du 10 août 1976 propose un article traitant de l’énergie de la mer et du soleil. Près de cinquante ans plus tard, l’idée préconisée n’a pas fait grand chemin, mais la géothermie a vu le jour.

En vente, cliquez sur l'image

Le numéro suivant en décembre 1976 faisait allusion à l’énergie solaire pour les satellites. Avec la multitude des panneaux solaires sur nos toits, on ne peut que constater que l’idée n’était pas farfelue, mais beaucoup moins ambitieuse que l’idée soumise aux jeunes en 1976.

En vente, cliquez sur l'image